Lowtech et transitions

Solutions, numérique, et technologies soutenables

Coordination : H.Aubin - Y.Quere - Métropoles de Rennes, Brest, et Fablab de l’Université de Brest (Open Factory)

Les technologies et le numériques sont souvent présentés comme des outils ultra-modernes au service de la croissance, de la productivité et de la qualité. Mais ils peuvent aussi être envisagés, conçus et utilisés autrement.

Innovation frugale, numérique responsable, low tech (par opposition à high tech) visent plutôt un impact par la simplicité, la réparabilité, l'adaptation au contexte social et environnemental (utilisateurs, ressources, cycle de vie des solutions...).

Cette session a d'abord pour objectif de faire découvrir des projets, démarches et processus outillés par le low tech. Et de faciliter les coopérations entre les territoires, acteurs publics et privés et citoyens intéressés par des solutions numériques et technologiques adressant une planète aux ressources raréfiées.

Un sujet plus que d'actualité au regard de l'urgence climatique voire de la nécessité de résiliences locales adaptées aux ressources disponibles.

Il est possible d'inscrire un événement, une rencontre ou un webinaire dans cette session :

Contacts :
yves. quere(chez)univ-brest.fr
h.aubin(chez)rennesmetropole.fr



« Repenser le numérique en faveur des transitions »,
  • une conférence du designer et chercheur pour les transitions, Gauthier Roussilhe

Mercredi 23 septembre 2020 à 19h30 – Auditorium des Capucins à Brest



Le designer et chercheur en transitions Gauthier Roussilhe intervient sur les impacts environnementaux du numérique, les politiques de transition et sur les méthodes de conception à faible impact (low-tech numérique). Il a donné une conférence à Brest, à l’auditorium des Capucins, le mercredi 23 septembre 2020.

Le numérique est aussi un émetteur de gaz à effet de serre !

Repenser le numérique en faveur des transitions :
Les accords de Paris posent un objectif de réduction carbone qui nous amène à 2 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre par an, par habitant en 2050, contre 11 tonnes aujourd'hui. À l'heure où l'infrastructure et les services numériques voient leurs émissions de gaz à effet de serre augmenter de 8% par an, comment ceux-ci peuvent-ils se transformer pour être soutenable ? À l'orée des objectifs de transition, l'intervention fera dans un premier temps l'inventaire des impacts environnementaux du numérique estimés à ce jour. Dans un second temps, des nouvelles pistes de développement et des outils seront proposés pour réorienter le numérique dans une dimension soutenable dans les années à venir.

Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences « Climat Déclic » et « Cultures Numériques » co-organisée par la Direction Ecologie Urbaine de Brest métropole, l'association Ener'gence et le service Médiations et usages numériques de la ville de Brest.