Ville, hyperlocal, intergénération

De Forum des Usages Coopératifs

Version du 8 juillet 2008 à 09:43 par ThierryMarcou (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Les outils et médias technologiques se sont insinués dans le territoire "réel" et se confrontent à ses problématiques les plus anciennes et à ses mutations. Comment se parlent ces deux registres, qu'est-ce qui se transforme et qu'est-ce qui s'invente ? La Fing propose d'approfondir ces question selon trois angles complémentaires, en appui sur les réflexions du programme Villes2.0 et sur les travaux engagés à l'Université de printemps début juin autour de "Plus longue la vie".


Les comptoirs :

  • Mercredi : Révéler l'hyperlocal

Qu'est-ce que l'Hyperlocal ? Que connaît-on du "numérique" d'un territoire ? Que connait-on des pratiques numériques locales ? Force est de constater qu'on ne sait rien des pratiques numériques qui ont cours sur nos territoires. On ne les regarde pas. Et si on ne les regarde pas, c’est soit parce qu’elles n’ont pas d’intérêt (l'hyperlocal est-il un mythe ?), soit qu’on n’imagine pas qu’elles puissent être exploitées - ou qu’on ne sait pas encore comment.


Comment interroger la version numérique d'un territoire ? Telle sera la question de cet atelier, animé par Hubert Guillaud, Rédacteur en chef d'Internet Actu, le média de la Fing, également alterlocaliste Drômois et animateur de l'Association des internautes romano-péageois.

Il sera accompagné d'Eric Delord, animateur de Clocal, qui évoquera la ronde des services et dressera un panorama des services existants et à venir, et interrogera les limites de ces outils.

Benoît Raphael, rédacteur en chef du Post.fr, sera notre grand témoin. Nous l'appellerons à réagir sur l'avenir du web au niveau local.

Les trois participants et le public seront amenés à imaginer des modalités pour développer l'hyperlocal. Que faire ? Comment faire pour harnacher les territoires de numérique et développer les usages et la cartographie du numérique en mode local ?


  • Jeudi : La ville comme plateforme d'innovations ouverte

Enjeux de l'information ouverte, de l'interopérabilité des services urbains

La ville comme plate-forme d'innovations ouverte Peut-on imaginer et expérimenter d'autres manières de répondre à des besoins collectifs urbains, sur la base du partenariat, de la co-création, de l'innovation collaborative ? Comment appliquer à la ville et à ses services les modèles d'innovation du Web 2.0 (API, partage des données, implication des usagers/habitants/citoyens, version béta) ? Quelles sont les ressources, et les conditions de réussite de cette ville comme plate-forme d'innovations ouverte ?

Animé par Thierry Marcou, directeur du programme Villes 2.0 à la Fing, qui présentera en introduction les grandes lignes d'un cahier des charges de la ville "open source" à paraître prochainement, et à discuter avec les participants. Avec la participation de Marie-Vorgan Le Barzic, Déléguée Générale de Silicon Sentier, à propos du Quartier Numérique, territoire d'expérimentation labellisé "Living Labs", et de la Cantine, un lieu et une plate-forme de co-working, et celles d'Hubert Guillaud, rédacteur en chef d'Internet actu,en grand témoin et de Michel Briand (sous réserve).



  • Vendredi : TIC et Vieillissement

Plus Longue La Vie : Comment faire converger les enjeux du vieillissement, d'une société à cinq générations, et les possibles des TIC d'aujourd'hui et de demain ? Comment penser les pratiques numériques et la relation à l'innovation des aînés? Tel est l'enjeu du programme d'action "Plus longue la vie" auquel cet atelier invite à réfléchir, animé par Carole Anne Rivière, directrice du programme d'action à la Fing

Autour des enseignements de l'université de printemps : Moment fort de partage des connaissances, l'université de printemps de la Fing sur l'innovation par et pour tous les âges de la vie, a réuni plus de 130 personnes spécialistes du vieillissement et acteurs du numérique à Aix en Provence le 5 et 6 juin dernier. Le retour sur les enseignements croisés de deux mondes qui ont peu l'occasion de se rencontrer ouvrira la réflexion de l'atelier

Donner du sens au quotidien Qu'est que donner du sens au quotidien quand on vieillit? Comment faire pour vivre bien et mieux entouré ? Comment les médiations numériques peuvent porter un projet d'existence - et pas seulement d'assistance- tournées vers des relations gratifiantes aux autres, à l'écoute, à la créativité, l'échange, le partage des connaissances et donner sens à un sentiment d'autonomie et d'existence?

Avec nos trois participants, nous interrogerons la place des TIC dans le quotidien , l'habitat, le territoire . Frederic Massa, chef de projet à Orange Lab Rennes interrogera les notions d'intergenération et d'intermediation autour des professionnel aidants les personnes au domiciles pour penser les TIC de façon non intrusives et non pertubatrices de l'environnement.

Anne-briac Lilli, doctorante à Rennes 2 s'interrogera sur les possibilités/nécessités de démidécaliser la télé-médecine à travers les usages vécus des personnes âgées.

Enfin, Jean Pierre Quignaux,Chargé de l'innovation sociale et technologique au cabinet du Conseil Général des Côtes d'Armor évoquera les usages, les besoins et les manques à combler pour répondre au défi du vieillissement à travers une enquête d'anticipation liée à la mise en place d'une plateforme d'assistance téléphonique pour les personnes âgées

Comment poursuivre. Perspectives et agenda du programme d'action Comment aller plus loin? Autour des perspectives et des 1ers thèmes de réflexion défrichées à l'université de printemps, les participants seront invité à imaginer comment nourrir, contribuer développer des connaissances et des projets collectifs sur les enjeux des Tic et de l'allongement de la vie


Coordination :



Bandeau.jpg

[[Media:Media:Exemple.ogg]]