Le programme détaillé - 2018 : Différence entre versions

De Forum des Usages Coopératifs

(15h30 -17h : Les ateliers)
 
Ligne 255 : Ligne 255 :
 
'''Animateur''': Alain Renk, (7 milliards d’urbanistes)
 
'''Animateur''': Alain Renk, (7 milliards d’urbanistes)
 
 
* Les 3 niveaux d'Intention – salle B03-046A
+
* '''Les 3 niveaux d'Intention''' – salle B03-046A
  
 
Lorsque nous collaborons, différents niveaux d'intention cohabitent. De l'individu au projet, plusieurs niveaux de ces architectures fines concourent à la réalisation.
 
Lorsque nous collaborons, différents niveaux d'intention cohabitent. De l'individu au projet, plusieurs niveaux de ces architectures fines concourent à la réalisation.

Version actuelle en date du 30 juin 2018 à 15:13

Sommaire

Un tiers-lieu éphémère investit le centre vie du Forum

En continu sur les quatre jours au centre-vie IMT Atlantique campus de Brest, mis en meuble par la recyclerie un peu d’R pour découvrir, échanger, pratiquer, jouer :

 Un  medialab (interviews, vidéos, photos, …) 
  • Un plateau TV animé par la web TV des quartiers brestois tous les jours de 14h à 16h
  • Une cabine photo rétro : venez prendre la pause en solo ou à plusieurs ! Par la recyclerie un peu d’R
  • Radio selfie un micro-plateau radio ou vous enregistrez un bout de radio de 2 minutes pour "faire croire à vos amis que vous êtes devenus animateur radio" par Longueur d’ondes.
  • Radio Évasion installe l’émission Extra-muros en direct du forum et en public mercredi 4 juillet 2018 de 12h30 à 13h30, avec trois invités autour du thème : « coopération, de la théorie à la pratique »
Un espace de coworking qui accueille des ateliers et des présentations de projets :
  • La cartographie collaborative pour des territoires ouverts ! Participez au défi proposé avec OpenStreetMap France
  • La présentation du collectif « chatons », des services et outils libres avec l’association INFINI et Framasoft
Un espace Fabrication numérique, éducation aux médias et expérimentation : 
  • Des ateliers Scratch Jr et robots mbot, découverte de la programmation en Scatch Jr et initiation à la robotique éducative avec « Les Filles qui … »
  • Une boom box (barre conductive) et un tapis de danse (makey makey et scratch) réalisés par les jeunes de la MJC/ MPT de l’Harteloire (PAPIFAB)
  • la présentation de la K-box la bibliobox de la médiathèque de « Lambé ». La création brestoise en partage par le réseau des médiathèques de Brest
  • Tattoo vu : Participez à une expérimentation sur des objets connectés émergents et renforcez votre réseau de connaissances par Orange Lab et l’IMT
  • La Nebulobox, une vidéoludothèque nomade et open source par Les Chats Cosmiques et la Maison du Libre
  • Un tetris collaboratif avec la Cantine numérique de Brest
  • Un Boulou Pok numérique avec le robot NAO comme animateur. Testez votre adresse en programmant la « boule » de la façon de son choix pour atteindre le boulic par la Coopérative Pédagogique Numérique
  • Présentation des jeux créés au collège sur les réseaux sociaux et l'éducation aux médias : Arob'base : jeu de plateau (primaires), Phone & TIC à partir de 12 ans, Block net (jeu collaboratif sur les données personnelles par la ligue de l’enseignement 29 et le collège Fontaine Margot


La Cuisine Mobile *  vous propose une initiation à la cuisine moléculaire.

Entre[acte] Atelier de création et de fabrication d'un paper toys accompagné de pop-corn au caramel beurre salé et épicé.
Un vrai délice !.
La Cuisine Mobile est un dispositif d'intervention autour du Design Culinaire et de ses explorations. Développé par Ultra Editions avec Amine Bennatbou, Designer, ce projet fut lauréat de l'AAP ESS 2017.

Un espace ressource Pratiques collaboratives pour échanger 
  • Venez y proposer vos sujets pour le 14h-15h :
    • Résoudre des problèmes et aider des idées à grandir
    • Obtenir des idées, pistes d'actions et prioriser
    • Produire un document collectivement
    • Discuter collectivement en intelligence collective
    • Produire des idées, obtenir des retours et critiques constructives sur un projet
    • Discuter, débattre et partager des représentations
    • Présenter son projet


  • Faites vos propositions si souhaitez tester de nouveaux formats d'animation
  • ou proposez vos talents si vous souhaitez être personne ressource pour accompagner celles et ceux qui veulent « s’essayer à »
Collecte petits appareils multimédia par la recyclerie un peu d'R 

Vos anciens smartphones et tablettes traînent éteints au fond d'un tiroir ? Votre liseuse n'a plus lu de livres ou votre baladeur audio pas entendu de musique depuis des mois ? La Recyclerie Un peu d'R vous propose de récupérer vos anciens appareils multimédia et d'essayer de leur offrir une seconde vie. Venez les déposer dans le container prévu à cet effet dans l'espace Tiers-Lieu du Forum des Usages Coopératifs, si possible avec leurs câbles et chargeurs (enroulés autour d'eux et tenus par un élastique ou dans un sac fermé). Pensez à débloquer vos téléphones portables avant de les donner si vous le pouvez. Merci !

Le tiers-lieu est animé par Bruno Bergot de l’association INFINI.

Les six sessions en continu sur les trois matinées

(mercredi, jeudi et vendredi)

1 - Favoriser les coopérations ouvertes en éducation

Autour du thème « coopérations ouvertes », nous nous intéresserons en éducation à des dynamiques permettant de favoriser les partages entre personnes. Nous partirons de plusieurs initiatives qui renouvellent ces dynamiques, et nous réfléchirons ensemble à de nouvelles perspectives de coopérations pour une éducation ouverte. Pour nous, le terme éducation ouverte nous vient du mouvement Open Education anglophone. Connu pour le principe de ressources éducatives libres, ce mouvement englobe plus largement toutes les composantes de l’éducation. Outre, le partage et le remixage de ressources, se posent notamment la question de l’accès à l’éducation, de la reconnaissance, des pratiques pédagogiques, de la collaboration … L’éducation ouverte pose à la fois la question de l’apprentissage dans les structures de ou apprentissage formel, et la question de l’accompagnement et de la valorisation des apprentissages en dehors de toute structure, ou apprentissage informel. Au delà de la mise à disposition, comment encourager la coopération ? Comment faciliter, encourager, renforcer les échanges avec les différents participants à cette éducation ouverte ? Comment renforcer le pouvoir d’agir de tous dans une perspective d’émancipation ? Coordinateur : Jean-Marie Gilliot (IMT Atlantique campus de Brest)

2 - Culture ouverte : interconnexion des réseaux, des thématiques et des milieux

Le secteur musical, et plus largement culturel, est fortement impacté, voire bouleversé depuis quelques années sous l’impulsion du numérique : création artistique, économie, usages et comportements des publics sont en mutation. Comment les acteur.rice.s culturel.le.s et du numérique peuvent-ils se rencontrer, se connaître pour œuvrer autour de dynamiques communes ? Dans quels domaines, sur quelles valeurs et à quelle échelle de territoire ? Coordinateur.rice.s : Gwenn Potard et Pauline Uchard (La Carène), Janick Tilly et Frédéric Roy (Penn ar Jazz), Julien Bellanger (Ping), Vincent Cabioch (UBO - GNUSI) et Jessica Pin (la Cantine numérique - Brest).

3 - L'ouverture pour inclure

L’inclusion numérique participe de l’inclusion sociale. Aujourd’hui dans un contexte de dématérialisation des services, l’urgence est là. Question d’accès, d’usages, d’accompagnement, de compréhension de ses droits, de peurs… Les acteur.rice.s de l’action sociale, les médiateur.rice.s des quartiers… tirent la sonnette d’alarme. L’issue serait-elle dans le croisement des réseaux autour de l’e-inclusion, du non recours aux droits, de l’action sociale, du numérique, de la formation...? Quels liens entre accès aux droits, culture numérique et citoyenneté ? Et si le numérique était plutôt appris par plaisir que par contrainte ? Un chantier de taille : quelles coopérations sur les territoires ? Coordinateur.rice.s : Annabelle Boutet-Diéye (IMT Atlantique campus de Brest), Amandine Robin (CNFPT-Inset Angers), Pierre Mazet (Odenore) et Elisabeth Le Faucheur (Ville de Brest).  

4 - Organisations ouvertes

L’informatique, puis le numérique ont reconfiguré depuis plus de 30 ans déjà le visage des organisations : nouveaux contenus de travail (plus dématérialisés, processurisés, interfacés par des écrans, contrôlés, tracés), nouvelles organisations du travail (éclatement de l’unité de temps et de lieu), nouvelles formes d’interdépendance (écosystèmes étendus, surtraitance, branches), nouvelles d’entités productives et business model (économie des plateformes). Une des caractéristiques principales de ces transformations est l’ouverture. Une session qui propose d’explorer 3 formes d’ouverture des organisations de travail. L’ouverture : des formes de gouvernance (entreprise libérée) ; des modes de collaborations et des modèles productifs (les communs) ; des espaces (tiers-lieux). Coordinateur.rice.s : Amandine Brugière (ANACT), Denis Pansu (FING) et Jessica Pin (la Cantine numérique - Brest).

5 - Territoires ouverts

L’émergence de nouvelles formes de collaborations s’appuyant sur un numérique ouvert impacte fortement les relations entre institutions publiques, organismes privés, collectifs d’habitant.e.s ou simples visiteur.euse.s. Dans un contexte de défiance à l’égard des politiques publiques, de réorientations budgétaires, chaque territoire se doit de réinventer le «faire ensemble». Quand on dit «territoire» on parle de qui ? Quand on parle de «ouvert» on imagine quoi ? Du nouveau rôle des institutions : pro-actives, facilitatrices, innovantes... ? Des collectifs d’habitant.e.s, des start-ups suffisamment équipés, à l’aise pour lancer des projets seuls ? Ouvrir son territoire c'est interroger nos silos, nos projets planifiés, nos capacités à s'ouvrir à une collaboration ouverte. Il semble que de plus en plus de territoires sont prêts à ces changements. Nous nous appuierons sur leurs expériences pour construire collectivement les recettes libres et ouvertes à reprendre sur vos territoires. Quels sont les processus facilitant : formations, lieux ouverts, plateformes collaboratives ? Et finalement un territoire ouvert ça donne quoi ? Coordinateur.rice.s : Norbert Friant (Rennes Métropole), Hélène Maury (Nantes Métropole), Louis Julien de la Bouëre (Tiriad), Muriel Chabert (Mégalis Bretagne) et Ronan Pichon (Ville de Brest / Brest métropole).

6 - Plateformes ouvertes

Des espoirs de l’internet ouvert des débuts, aux craintes qui apparaissent : neutralité du net, captation des données, comment retrouver la confiance dans des plateformes numériques ouvertes et collaboratives ? La transparence des algorithmes, la maitrise des données, le partage de la valeur, le respect des utilisateur.rice.s sont les socles indispensables à des plateformes au service de leurs utilisateur.rice.s. Ces préoccupations ont permis l’organisation de collectifs de travail et d’usages qui s’interrogent et expriment la mise en œuvre de nouvelles plateformes responsables. Comment concevoir, animer et faire échanger des plateformes véritablement coopératives ? Coordinateur.rice.s : Alexandre Bigot-Verdier (Mission Société Numérique) et Muriel Chabert (Mégalis Bretagne)


Mardi 3 juillet

12h-14h : Buffet d’accueil (sur inscription uniquement) Centre vie

14h-17h : Le OFF

Un temps ouvert pour relier, faire ensemble. Cette journée "Off" permet aux réseaux qui le souhaitent une rencontre en amont du Forum.

À partir de 14h : Rencontres des réseaux d’acteurs :

  • Rencontre autour de Fab City : UBO Open Factory – salle B01-008A

Les acteur.trice.s de l'initiative Fab City Brest invitent les participant.e.s du forum à venir assister à une table ronde sur la question des « enjeux, opportunités & perspectives de l'initiative Fab City pour le territoire de Brest Métropole ». La table ronde sera suivie d'un atelier ouvert avec les acteur.trice.s de différentes villes et initiatives, qui sera l'occasion de poursuivre les échanges, et de croiser les méthodes et postures pour tisser du lien entre les villes (engagées, candidates, en réflexion ou curieuses).

  • Rencontre numérique en commun (en amont de l’événement des cultures numériques 13 et 14 septembre à Nantes) : comité de pilotage suivi d’un atelier à 15h « Les mots de la médiation numérique » facilité par la Mednum – Salle B03-036A
  • Rencontre réseau Doc@Brest : Bibliothèque salle D02-217 A

Repenser la bibliothèque et faire évoluer ses missions : retour d’expériences de membres du réseau Doc@brest. Cette rencontre sera axée autour de 3 interventions :

    • Les bibliothèques de dépôt : un paysage en reconstitution (Laurent Hédoin/UBO)
    • Repenser les lieux (Brigitte Pennec/Atelier Canopée, Marie Briec/Ensta-Bretagne, Christophe Alix/Institut de formation des professionnels de santé – intervenants sous réserve)
    • Wiki concours lycéen (Edith Boulo/Lycée Kérichen La Pérouse)


  • Rencontre « braconnage bienveillant » (open data) : Norbert Friant et Pascal Plantard – Salle B03-035A
  • Mini-animation « les cartes de l’animateur.rice » - Comment s’organiser pour que son groupe se développe naturellement avec suffisamment de participants et de coopération en y passant un temps d’animation raisonnable : Jean-Michel Cornu – salle B03-042A
  • Rencontre des réseaux des animacoopien.ne.s brestois : Tiriad – salle B03-044A
  • Rencontre Plateformes en communs, nouvelles logiques (de travail, de gouvernance, de territoire…) : La Coop des Communs – salle B01-014A
  • « Sexualité et Numérique – objectif : Polyamours » (suite de l’atelier « Chéri(e), serais-tu prêt(e) à collamourer ? ») : Claude Virlogeux-Juncker – salle B03-046A

Votre soirée du mardi

  • 18h30 : Apéro coopératif de nos régions : les participants font connaissance autour des produits que chacun à ramener de sa région.
  • 19h30 : Diner au Restaurant Administratif Kernevent
  • 21h : Soirée débat : Protection des données personnelles, RGPD, actions individuelles et collectives, alternatives aux GAFAM - Foyer des élèves

Jusqu'ici peu de personnes se souciaient de la captation de ses données personnelles, notamment en utilisant les services des GAFAM. Les scandales à répétition autour de la vente et du détournement des profils et informations personnelles, des influences politiques massives ciblées, … ont réveillé l'attention du public. Avec l'entrée en vigueur de la loi sur la protection des données personnelles (RGPD) le 25 mai, des opportunités d'actions semblent s'ouvrir.

    • Qu'est-ce que le RGPD change ?
    • Comment faire respecter nos libertés ?
    • Quelles actions individuelles (se protéger) ou collectives (La quadrature ...) ?
    • Quelles alternatives aux GAFAM ?

Il est proposé à tou.te.s de répondre collectivement à ces questions à partir des connaissances et expériences de chacun.



Mercredi 4 juillet

9h à 10h : La plénière

L’économie symbiotique : un nouveau récit économique et social à portée de main ? Amphithéâtre B02 – 017A Est-il possible de coupler la satisfaction de nos besoins à la restauration des écosystèmes ? D’avoir accès à des équipements de qualité pour tous sans détruire la planète ? Et de produire cette prospérité à partir de nos territoires ? La théorie de l’économie symbiotique propose un nouveau récit économique et social. Depuis 50 des citoyen.ne.s, des entrepreneur.e.s, des élu.e.s ont innové sur tous les territoires et dans le monde entier. « Ils ouvrent les voies d’une nouvelle prospérité accessible dès maintenant » affirme Isabelle Delannoy.

Conférencière : Isabelle Delannoy, ingénieur agronome, autrice, conférencière et conseillère spécialisée dans le développement durable et la nouvelle économie. Après avoir porté les enjeux écologiques à travers les médias et écrit le film Home de Yann Arthus-Bertrand, elle s’est spécialisée sur les nouvelles logiques économiques et productives durables. Elle en propose une théorisation sous le nom de « l’économie symbiotique », première théorie intégrative de ces nouvelles logiques, argumentant qu’une nouvelle ère économique est possible, régénérative de ses ressources, valorisant les économies locales et installant une symbiose entre les activités humaines et les équilibres écologiques planétaires. Elle est fondatrice de l’agence de développement économique Do Green-Economie de la symbiose (https://fr.symbiotique.org/fr/).

10h à 10h30 : Pause-café Centre vie

10h30 à 12h30 : Les sessions

Session 1 : Favoriser les coopérations ouvertes en éducation – salle B03-133A

Les coopératives et laboratoires pédagogiques ouverts

Les coopératives pédagogiques, forme de tiers lieux, favorisent les échanges entre enseignants pour développer des dynamiques d’innovation et de partage, pour contribuer à construire un territoire apprenant. Nous accueillerons les retours d’expériences d’acteurs de ces coopératives pédagogiques qui se créent notamment en Bretagne, et croiserons les perspectives de mise en réseau coopératif au travers de l’exemple du réseau des learning labs.
Animateurs : Jean-Michel Le Bault (RésENTICE), Marc Le Gall (Coopérative Pédagogique Numérique du Finistère) et Jean-Marie Gilliot (IMT Atlantique campus de Brest)
Intervenant.e.s: Fanny Egger et Yves Le Blanc (Labschool du lycée Henri Parriat, Montceau-les-Mines) et Anne Charondière (Atelier Canopé du Finistère)

Session 2 : Culture ouverte : interconnexion des réseaux, des thématiques et des milieux salle B01-010A

Comment faire le lien entre les deux mondes de la culture et du numérique, coopérer sur le territoire ?
Comment faire le lien entre les deux mondes de la culture et du numérique, coopérer sur le territoire ? Des éléments de méthodes qu’il vous est proposé de construire ensemble à partir de retours d'expériences sur des synergies de territoire : bonnes pratiques, freins, éléments déclencheurs...
Animateur : Julien Bellanger (Ping)
Intervenant.e.s : Céline Berthoumieux (ZINC, Friche Belle de Mai) et Ewen Chardonnet (Makery)

Session 3 : L’ouverture pour inclure salle B03-036A

Accès aux droits, culture numérique et citoyenneté: les 3 ou rien!
Pour inclure, il ne suffit pas d’avoir une connexion et du matériel. Il faut aussi savoir quoi faire, comment et pourquoi faire? Il est donc nécessaire aujourd’hui de défendre le tripode de l’[e-]inclusion: accès aux droits, culture numérique et citoyenneté. Débat mouvant, cadrage et retour d’expérience(s).
Animateur.rice.s : Annabelle Boutet (Marsouin) et Pierre Mazet (Odenore)
Intervenante : Sandrine Percheval (Association pour le Développement en RÉseau des Territoires et des Services alpins - ADRETS)

Session 4 : Organisations ouvertes salle B03-035A

Entreprises libérées, holacratiques, sociocratiques... quels avantages, quels pièges à éviter?
Entreprises libérées, agiles, opales, holacratiques, autogérées, fablabs, hackerspaces… Selon quelles modalités faire participer vos salariés et communautés ? Quels sont les avantages à mettre en place des formes d’organisation invitant à la participation des salariés ? Quels sont les risques liés au type de démarche participative mis en place ? Un atelier dédié à la participation pour se poser les bonnes questions, aider à clarifier les objectifs de votre entreprise, identifier les bons niveaux de participation, éviter les pièges les plus courants.
Animatrice : Camille Boullier (CIFRE ANACT / CNAM Paris)
Intervenant: Arnaud Louvet (Entreprise Voyelle)  

Session 5 : Territoires ouverts salle B03-134A

Donner la parole à des projets coopératifs, initiés ou accompagnés par des collectivités.
Les projets coopératifs : de l'open comme solution de facilité pour les collectivités ? Oui, Non, difficile de répondre ? Donnez votre avis sur : https://frama.link/territoiresouvertsquestion1 et venez en discuter avec nous ! Comment les collectivités sont-elles interpellées par les citoyens sur la production de données et les prises de décisions ? Dans quelle mesure l'ouverture des données et la production de Communs interrogent l'action publique locale ? En quoi l'ouverture change les processus de décisions pour les collectivités ? Les systèmes co-construits d'échanges de données. Produire de la donnée collectivement. Quelques-uns des projets à découvrir : Ambassad'Air (Rennes), CartoQuartier (Nantes), Loire à pieds et autres expérimentations (Nantes), Nantes Patrimonia (Nantes), NantesCo (Nantes)
Animateur.rice.s : Hélène Maury (Nantes Métropole), Norbert Friand (Rennes Métropole) et Louis-Julien de la Bouëre (Tiriad)
Intervenant.e.s : Jacques Le Letty (Maison de la Consommation et Environnement de Rennes), Louise Rigollier (Ville de Nantes) et Jade Georis-Creuseveau (Data Terra)

Session 6 : Plateformes ouvertes salle B03-114A

Concevoir une plateforme ouverte : étapes et points de vigilance Passer de l'idée à la réalisation, faire les bons choix au démarrage des projets de plateformes afin d'en garantir leur ouverture et la sécurisation des données et des échanges.

  • Une plate-forme qui répond à un besoin utilisateur
  • Une plate-forme ouverte, urbanisée et interopérable
  • Une plate-forme évolutive
  • Une plate-forme pérenne
  • Une plate-forme au sein d’un écosystème d’applications

Animatrice : Muriel Chabert (Mégalis Bretagne)
Intervenant.e.s : Boris Séguy (Applicolis) et Sophie Houzet (SICTIAM et Ozwillo)

12h30 à 14h : Déjeuner Restaurant Administratif Kernevent

14h-15h : Pratiques coopératives « S’essayer à… »

Envie de s’essayer à de nouveaux formats de coopération ouverte ? De faire avancer votre réflexion ou votre projet grâce à l’intelligence collective ? Le Forum vous invite et vous accompagne cette année à découvrir des méthodes d’animation coopératives et ouvertes à tout.e.s les participant.e.s !

3 possibilités :

  • Aux porteurs de projets :

Si vous portez un projet et que vous souhaitez faire appel à l’intelligence collective pour l’enrichir proposez vos sujets pour :

    • Résoudre des problèmes et aider des idées à grandir
    • Obtenir des idées, pistes d'actions et prioriser
    • Produire un document collectivement
    • Discuter ensemble en intelligence collective
    • Produire des idées et obtenir des retours et critiques constructives sur un projet
    • Discuter, débattre et partager des représentations
    • Présenter son projet

Aux participant.e.s qui désirent s’essayer à des méthodes d’animation coopératives et d’y être accompagné.e.s : Vous souhaitez tester de nouveaux formats d'animation, faites-nous une proposition !

  • Aux participant.e.s maîtrisant déjà des formats qui peuvent accompagner celles et ceux qui veulent « s’essayer à »

Rendez-vous sur l’espace pratiques collaboratives du tiers-lieu éphémère ou sur le pad : https://lite1.infini.fr/p/_Pratiquecooperative

15h-15h30 : Pause-café Centre vie

15h30-17h : Les ateliers

  • Une démarche opendata c'est quoi ? - salle B03-138A

Au travers d'un jeu sérieux, fournir les clefs de compréhension d’une démarche open data avec les freins ou les soutiens et les différentes phases à suivre. http://opendatalocale.net/jeu-serieux-les-explorateurs-des-donnees-territoriales/
Animatrice : Mathilde Maglia (Mégalis Bretagne)

  • Le [cyber-]corps à nu. Objet de tous les fantasmes, de tous les désirs et de toutes les violences - salle B03-035A

Facebook Australie propose à ses utilisateur.rice.s d’envoyer leurs photos compromettantes pour repérer tout usage malveillant, tel que le « revenge porn ». En Chine, la photo nue est devenue une caution pour des prêts à des jeunes filles qui se retrouvent à la merci de leurs usuriers (naked loans). Ces exemples nous invitent à questionner les nouveaux statuts que le corps acquiert à travers le développement des technologies numériques.
Animatrices : Mathilde Sarré-Charrier (Orange Labs) et Annabelle Boutet-Diéye (IMT Atlantique campus de Brest)

  • Savoir raconter une histoire pour transmettre son projet - salle B03-036A

Lorsque l'on souhaite proposer à de nouvelles personnes de rejoindre son projet ou son groupe, une façon très efficace qui correspond bien aux humains est raconter ce que l'on souhaite partager sous la forme d'une histoire. Avec quelques règles simples sur le "storytelling" nous verrons comment raconter notre groupe ou notre projet collaboratif aux autres.
Animateur : Jean Michel Cornu

  • Concevoir des "environnements capacitants" par le numérique -salle B03-134A

Que serait un pouvoir d’agir en action ? Y a-t-il des règles génériques pour la conception de dispositifs liés au numérique favorisant le pouvoir d’agir ? Comment améliorer les politiques publiques (inclusion et médiation, sociales, d'innovation...) en la matière ? L'atelier propose de produire des "récits exploratoires" du pouvoir d'agir, destinés à la fois aux concepteur.rice.s et évaluateur.rice.s de politiques publiques et aux praticien.ne.s : médiateur.rice.s, animateur.rice.s, formateur.rice.s, travailleur.euse.s sociaux, acteur.rice.s du soutien à l’innovation... Il s'inscrit dans le projet de recherche ANR "Capacity" qui questionne le potentiel de la société numérique à distribuer plus égalitairement les capacités d’agir - ou “empowerment”. Les résultats en seront rendus publics via un “Guide Capacity”, destiné à renouveler la "doctrine" des acteur.rice.s et des démarches de développement numérique vers la capacitation des individus.
Animateurs : Renaud Francou et Jacques-François Marchandise (FING)

  • Tiers lieux, le libre et l'open source et la collaboration pour répondre aux enjeux critiques (1/2) - salle B03-132A

Atelier et retour d’expériences, * Libertés et sécurités informatique * Prévision et prévention des accidents corporels * libertés et égalité au-delà des genres * accessibilité, perméabilité, handicap * bioéthique et sciences * Biononymous et bioprivacy. (Sous réserve)
Animateur : Xavier Coadic  

  • Atelier de réflexion et de propositions pour contribuer à la rédaction d'un livre sur les communs et le numérique - salle B03-042A

S'intégrant au projet Colibris de Laboratoire d'idées citoyen et participatif, l'objectif de cet atelier est triple :

    • partager la réflexion, les savoirs et les savoirs faire sur les communs et le libre entre citoyens et avec les experts du domaine ;
    • faire grandir la conscience des citoyens sur ces enjeux majeurs et favoriser les convergences sur les attentes et les points de vue dans ces domaines ;
    • élaborer collectivement des propositions qui alimentent des pratiques individuelles et collectives novatrices, plus démocratiques, écologiques et solidaires.

Animateur : Lilian Ricaud

  • Atelier sur la Facilitation graphique - salle B03-133A

Les objectifs de l'atelier sont les suivants :

    • comprendre les enjeux de la facilitation graphique : pourquoi et comment cela fonctionne
    • transmettre les outils de base pour commencer à expérimenter la prise de notes visuelles (pourquoi pas durant le forum pour ceux qui le souhaitent)
    • faire tester ces outils : il s'agit d'un atelier pratique, feutres et carnet à la main! Mais pas de crainte, il n'y a absolument pas besoin de savoir dessiner pour se lancer!

Animatrice : Julie Boiveau, facilitatrice Graphique

  • Dispositifs et Outils libres d'Urbanisme Collaboratif – salle B01-010A

Urbanisme Collaboratif Objectif de l'atelier : Intelligence collective territoriale à grande échelle L'association 7 Milliards d'Urbanistes, partenaire d'ONU-Habitat, partage des méthodes libres d’urbanisme collaboratif appuyées sur des outils numériques open source pour accélérer la transition vers des territoires contributifs, plus inclusifs et plus soutenables. L’atelier permettre de tester ces méthodes* à la fois universelles (Danemark, Suisse, Chine, Équateur, France, Allemagne, etc..) et à chaque fois réinventées en termes d'usage et de contenu (Transport en commun à Grenoble, Village en déshérence en Chine, Bas Carbone en Allemagne, Mégapole dans le Hubei, etc.) Dépassement coopératif de l'atelier : vers un Universel au service du Local au service de l'Universel Comment créer des boucles d’améliorations infinies à partir de l’intelligence collective ? L’atelier tentera de dépasser les méthodes et outils numériques présentés pour mobiliser les différentes connaissances des participants du Forum des Usages Coopératifs autour du principe phare** du Nouvel Agenda Urbain signé à Quito par les 193 Pays membres de l’ONU.

  • Unlimited Cities par le HOST lab
    • Intégration de la société civile (tous les acteurs non gouvernementaux) aux programmations et transformations territoriales

Animateur: Alain Renk, (7 milliards d’urbanistes)  

  • Les 3 niveaux d'Intention – salle B03-046A

Lorsque nous collaborons, différents niveaux d'intention cohabitent. De l'individu au projet, plusieurs niveaux de ces architectures fines concourent à la réalisation. Evoluer dans une clarté d'intentions, les identifier, les nommer c'est s'offrir une compréhension pleine du tableau de coopération qui se joue, tout en induisant des relations / interactions sincères, plus conscientes, plus assumées et apaisées. Se dessine alors une possibilité de coopération dans un champ motivationnel intact, épanouissant, en plus d'être synergique.
Animatrice: Claire Rosart (Laboratoire du collectif)

Votre soirée du mercredi

    • 19h : Réception au centre vie
    • 20h : Dîner au Restaurant Administratif de Kernevent
    • 22h15 : Concert du groupe « Fleuves »

Fleuves est un trio atypique. Clarinette, Piano Fender Rhodes et Basse, formé par Emilien Robic, Samson DAYOU et Romain Dubois. Tout en construisant entièrement son répertoire sur le respect de la danse traditionnelle, Fleuves amène une musique particulièrement originale, électrique, électronique, fractale... dans le monde du Fest Noz. Le trio a déjà eu l'occasion de jouer au Festival des Vieilles Charrues de Carhaix, aux Yaouanks de Rennes, au Festival Fisel de Rostrenen, au Festival Interceltique de Lorient comme au festival international de la clarinette populaire de Glomel (22)... Membres du groupe :

    • Emilien Robic : Clarinette
    • Romain Dubois : Fender Rhodes et programmations
    • Samson Dayou : Basses

Jeudi 5 juillet

9h à 10h : La plénière Amphithéâtre B02 – 017A

Les partenariats recherches-pratiques

L'éducation par la recherche propose d’articuler approche scientifique et pratiques éducatives pour repenser les interactions d’apprentissage et le développement professionnel des éducateur.rice.s. Le dispositif Savanturiers illustre ces alliances dont nous explorerons les modalités et la portée.
Conférencière : Ange Ansour, traductrice, puis professeur des écoles, Ange Ansour a co-fondé et dirige Savanturiers-Ecole de la Recherche au Centre de Recherches Interdisciplinaires.

10h à 10h30 : Pause-café Centre-vie

10h30 à 12h30 : Les sessions

Session 1 : Favoriser les coopérations ouvertes en éducation – salle B03-133A

La reconnaissance des apprentissages ouverts, les badges
De nouvelles pratiques coopératives se développent pour valoriser et reconnaître les apprentissages informels de tous. Différentes pratiques innovantes se développent, comme l’outil numérique Daytripper! permettant de donner à voir, d’analyser et de partager ses expériences, comme l’initiative Badgeons la Normandie qui permet de reconnaître, valoriser les apprentissages informels dans des réseaux de personnes, comme l’infrastructure OpenBadges, initiée par la fondation Mozilla, dont l’évolution des spécifications permet de proposer une reconnaissance symétrique entre apprenant et institution proposant les badges. Ces initiatives permettent d’ouvrir de nouvelles perspectives de reconnaissance mutuelle, et le développement de relations favorables à une coopération ouverte. Quelles synergies sont possibles et souhaitables ? Là aussi de nouvelles perspectives se dégageront probablement des débats.
Animateur : Jean-Marie Gilliot (IMT Atlantique campus de Brest)
Intervenant.e.s : Eden Jean-Marie et Muriel Moujeard (CIBC Normandie), Serge Ravet (Reconnaître – Open Recognition Alliance) et Philippe Ruffieux (HEP Vaud)

Session 2 : Culture ouverte : interconnexion des réseaux, des thématiques et des milieux – salle B01-010A

Synergies économiques pour la culture et le secteur numérique
Quelles synergies économiques pour la culture et le secteur numérique ? Des cas concrets et questionnements autour des valeurs pour éclairer ce qui rapproche ou éloigne les deux secteurs pour coopérer.
Animateur.rice.s : Vincent Cabioc’h (UBO GNUSI) et Janick Tilly (Penn Ar Jazz)
Intervenant.e.s : Pascale Groux (Penn ar Jazz) et Fabrice Berthereaux (Creative Factory de Nantes)

Session 3 : L’ouverture pour inclure – salle B03-036A

Faire du numérique comme Monsieur Jourdain fait de la prose !
On peut apprendre à se servir d’un outil numérique en faisant ce que l’on aime. On peut monter en compétence et recouvrer l’estime de soi en participant à un projet de web radio ou de fablab. Mais comment créer un projet qui donne envie ? Regardons de plus près quelques projets qui ont du talent.
Animatrices : Elisabeth Le Faucheur (Ville de Brest) et Annabelle Boutet (Marsouin)
Intervenant.e.s : Fabrice Derval (Oufipo / Longueur d'ondes), Olivier Puget (Centre départemental Enfance – Famille du Finistère), Aude Barthélémy (Infini), Erwan Thomas et Pascal Barais (Centre d'accueil thérapeutique à temps partiel de Brest)

Session 4 : Organisations ouvertes – salle B03-035A

Travail & communs
Travail et communs, travail en commun : quelle place faire au(x) commun(s) dans le travail et dans l’entreprise ? La révolution numérique a revivifié la notion de communs : communs logiciels, communs informationnels, communs de la connaissance. Elle a inspiré des formes nouvelles de travail : innovation ouverte, espaces « tiers » (tiers-lieux, fab-lab, coworking) ; ainsi que de nouveaux formats de licence pour favoriser le partage et l’enrichissement collectif (licence libre, licence à réciprocité renforcée). Comment ces pratiques influent-elles sur l’entreprise, sur ses fonctionnements, sur l'organisation du travail, et sur la production ? Un atelier dédié aux retours d’expérience et à la réflexion sur les évolutions de l’entreprise.
Animateur : Denis Pansu (FING), en partenariat avec ANACT, CHRONOS et le réseau Sharers & Workers
Intervenante : Camille Boullier (CIFRE ANACT / CNAM Paris)

Session 5 : Territoires ouverts – salle B03-134A

Ouvrir les lieux à la créativité des acteur.rice.s et habitant.e.s
Les nouveaux lieux, des équipements à la mode ? Les salles polyvalentes du 21eme siècle ? Oui, Non, difficile de répondre ? Donnez votre avis sur : https://frama.link/territoiresouvertsquestion2 et venez en discuter avec nous ! Les nouveaux espaces de coopération ouverte : tiers lieu, lieux en friches, université ouverte, modèles de lieux co-construits... Les lieux : de belles boites pour quels contenus, quelles productions ? Qui de l'œuf ou de la poule ? La communauté crée le lieu, le lieu crée la communauté ? Le lieu : principal apport de la collectivité pour expérimenter avec les citoyens ? Ils sont où ces lieux ? Comment on les trouve ? Ils sont accessibles à qui ? Quelques-uns des projets à découvrir : Atelier Z (Nevez), 4C et Muséomix (Rennes), UBO Open Factory (Brest), Citylab (Nantes), LabFab et ReMix (Rennes), 15 lieux à réinventer (Nantes)
Animateur.rice.s : Hélène Maury (Nantes Métropole), Norbert Friand (Rennes Métropole) et Louis-Julien de la Bouëre (Tiriad)
Intervenant.e.s : Cédric Le Breton (Atelier Z de Névez), Samuel Bausson, Angélique Robert et Manuel Moreau (Champs Libres de Rennes), Yves Quéré (UBO Open Factory) et Louise Rigollier (Ville de Nantes)

Session 6 : Plateformes ouvertes – salle B03-114A

Fonctionnement de vie d'une plateforme - Gouvernance et règles d'évolution - quelle place donner à la communauté?
Ouvrir les plateformes n'est pas qu'un acte logiciel. Il s'agit avant tout de donner une place "juste" à l'élément qui fait sa valeur : sa communauté. Si on considère que la plateforme est un outil au service de ses utilisateurs, alors il semble logique de s'assurer qu'ils ont le pouvoir de participer à la prise de décisions importantes. Mais tous les utilisateurs doivent-ils avoir les mêmes droits ? Tous les statuts juridiques et modèles économiques permettent-ils de décentraliser la gouvernance d'une plateforme ?
Animateur : Alexandre Bigot-Verdier (Mission Société Numérique)
Intervenant.e.s : Anne Le Chêne (Université du Nous) et Romain De Nève (Métropole Européenne de Lille)

12h30 à 14h : Repas Restaurant Administratif Kernevent

14h-15h : Pratiques coopératives « S’essayer à… »

Envie de s’essayer à de nouveaux formats de coopération ouverte ? De faire avancer votre réflexion ou votre projet grâce à l’intelligence collective ? Le Forum vous invite et vous accompagne cette année à découvrir des méthodes d’animation coopératives et ouvertes à tout.e.s les participant.e.s !

3 possibilités :

  • Aux porteurs de projets :

Si vous portez un projet et que vous souhaitez faire appel à l’intelligence collective pour l’enrichir proposez vos sujets pour :

    • Résoudre des problèmes et aider des idées à grandir
    • Obtenir des idées, pistes d'actions et prioriser
    • Produire un document collectivement
    • Discuter ensemble en intelligence collective
    • Produire des idées et obtenir des retours et critiques constructives sur un projet
    • Discuter, débattre et partager des représentations
    • Présenter son projet

Aux participant.e.s qui désirent s’essayer à des méthodes d’animation coopératives et d’y être accompagné.e.s : Vous souhaitez tester de nouveaux formats d'animation, faites-nous une proposition !

  • Aux participant.e.s maîtrisant déjà des formats qui peuvent accompagner celles et ceux qui veulent « s’essayer à »

Rendez-vous sur l’espace pratiques collaboratives du tiers-lieu éphémère ou sur le pad : https://lite1.infini.fr/p/_Pratiquecooperative

15h-15h30 : Pause-café centre-vie

15h30 -17h : Les ateliers

  • Le design de service : innover pour co-construire les services au public – salle B03-036A

Le design de service tend à se développer dans les services publics pour s'adapter aux attentes des usager.ère.s et optimiser les services. Sur la base de retours d’expérience, l’atelier visera à décrire, partager, échanger sur ces méthodes innovantes.
Animateurs : Frédéric Bergot (Ville de Brest) et Damien Roffat (DTA)

  • Stratégie nationale pour un numérique inclusif, quels outils pour quelles actions? – salle B03-035A

De janvier à avril 2018, plus de 150 structures ont été auditionnées par les rapporteur.rice.s de la Stratégie nationale pour un numérique inclusif et plus de 10 000 citoyen.ne.s ont participé à la consultation en ligne. Suite à ce travail, la Mission Société Numérique a mis à disposition des élu.e.s et chefs de file locaux des outils de sensibilisation et de mise en œuvre de stratégies locales. Dans un souci d'amélioration continue, ces outils seront expliqués et discutés avec les participant.e.s.
Animatrice : Bérangère Aujard (Mission Société Numérique)

  • Inventons ensemble l'étape d'après dans la coopération – salle B03-042A

Lorsque nous collaborons, différents niveaux d'Intention cohabitent: de l'individu au projet, plusieurs niveaux de ces architectures fines concourent à la réalisation. Évoluer dans une clarté d'Intention(s), les identifier, les nommer, c'est s'offrir une compréhension pleine du tableau de coopération qui se joue, tout en induisant des relations / interactions sincères, plus conscientes, plus assumées et apaisées. Se dessine alors une possibilité de coopération dans un champ motivationnel intact, épanouissant, en plus d'être synergique.
Animateur.rice.s : Claire Rosart (Laboratoire du collectif), Charles Fontaine (I-CC Intelligence et créations collectives) et Jean Michel Cornu

  • Données ouvertes et indicateurs au service des territoires : le cas de Fab City Brest – salle B03-046A

Atelier de réflexion et expérimentation sur les concepts de Fab City et résilience urbaine, afin d'identifier et examiner les sources de données ouvertes de Brest, pour ensuite les croiser et les analyser à travers des outils de visualisation - statistique et graphique - en se basant sur les indicateurs de développement mondiaux, nationaux ou urbains.
Animatrices : Cécile Guégan, Jade Georis-Creuseveau et Anne Le Gars (UBO Open Factory et Data Terra)

  • Tiers-lieux, le libre et l'open source et la collaboration pour répondre aux enjeux critiques (2/2) - B03-132A

Atelier de réflexion et mise en commun, conception d’actions, peut être mettre en cartographie et documentations les différentes ressources et réponses que connaissent les participant.e.s. (Sous réserve)
Animateur : Xavier Coadic

  • Donner corps à un numérique d'intérêt général, soutenable et respectueux de l'humain - salle B03-134A

RESET - Quel numérique voulons-nous ? Les potentiels du numérique nous fascinent, ses dégâts nous effraient, nombreux sont ceux qui aspirent à (re)trouver du sens à la transformation numérique, des repentis des Gafam aux défenseurs de la privacy, des penseurs critiques aux acteurs du développement durable, de l’inclusion ou de la RSE. Mais les discours et les sentiments ne suffisent pas à formuler une vision partagée et des chemins. Comment tirer parti de la prospective pour donner corps à un numérique qui proposerait du « mieux » plutôt que du « plus » ?
Animateur : Jacques-François Marchandise (FING)

  • « Educ pop numérique en réseau, coopérative et ouverte » - salle B1-014A

Cet atelier s'adresse aux acteurs, traditionnels ou nouveaux, de l'éducation populaire. C'est à dire les organisations collectives qui se reconnaissent dans des pratiques qui visent à utiliser le numérique pour participer à l'émancipation de leurs membres ou d'un public, à renforcer le pouvoir d'agir, à favoriser l'appropriation sociale du numérique. L'actualité impose ses questions qui touchent l'éducation populaire : Scandale de l'utilisation frauduleuse des données privées des utilisateurs de Facebook avec Analytica, la désinformation (nouvellement nommée "Fakenews"), les publications scientifiques récentes sur l'effet de l'utilisation des écrans (smartphone, tablette, ordinateur) sur le développement cognitif, l'injonction à l'éducation au code, ... Comment y répondre ? Promeneurs du net, Class'code, Formation PAPIFAB, Café du net, Fablab de quartier, Capteurs citoyens, WebTV ou radio, ... les expériences et les pratiques sont nombreuses, nous avons beaucoup à mutualiser et à partager pour être mesure de mieux agir pour une éducation populaire numérique, coopérative et ouverte.
Animateur : Antony Auffret (Les petits débrouillards, le réseau educPopNum Bzh) Invitées témoins : Marielle Stinès (Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de Normandie) et Linda Bourreau (CRAJEP Nouvelle Aquitaine) (Sous réserve)

  • Quelles animations pour nos rendez-vous à distance ? - salle B03-138A

Pour organiser une réunion ou une formation à distance, les questions techniques sont souvent la première préoccupation, or les enjeux d'animation sont tout aussi importants pour que les échanges se passent bien. Les variables sont nombreuses : nombre de participants, posture coopérative plus ou moins affirmée, aisance avec le numérique, enjeu de la rencontre.... Et nos bonnes pratiques issues d'animations en présence ne suffisent pas toujours. Pour ne plus perdre personne en route, nous proposons de vous partager nos expériences d'animation à distance : nos trucs à astuces (avant-pendant-après), nos réussites et nos galères apprenantes !
Animatrices : Marika Bernier, Cécile Favé et Louise Didier (Colibris, Animacoop, Université du Nous)

  • Circuit court numérique : comment startups et entreprises traditionnelles apprennent à collaborer sur le territoire – salle B01-008A

Depuis 2 ans, la French Tech a mis en place des formats innovants de rencontres pour une meilleure connaissance réciproque entre startups, acteurs de la culture ou des médias sur l'Ouest breton. L'objectif est de faire bouger les lignes entre ces typologies d'acteurs qui se connaissent mal. Découverte, innovation, collaboration sont les mots clés de ces rencontres riches en frictions créatives numériques.
Animateur : Frédéric Nicolas (French Tech Brest+)

Votre soirée du jeudi

Soirée libre en ville Idées de visites :'

  • Le parcours Balcons sur la Penfeld

Balcons sur la Penfeld est un parcours urbain sur l’histoire de Brest. Il est composé de 5 panneaux (jardin des explorateurs, tour Tanguy, ateliers des Capucins, belvédère Cesaria Evora et gares de téléphérique). Au détour des différentes stations d’arrêts, vous est proposé un focus sur la construction et la réparation navales, la défense, les liaisons entre les deux rives de la Penfeld, au cœur même de l’emblématique quartier de Recouvrance. Ce parcours est accessible aux personnes à mobilité réduite.

  • Les Ateliers des Capucins

Le plateau des Capucins tire son nom de ses premiers habitants, des moines qui y fondèrent un couvent à la fin du XVIIe siècle. Les terrains sont cédés à la Marine après la Révolution française. Elle réaménage le plateau au milieu du XIXe siècle pour y implanter de vastes ateliers de construction navale : ils permettent de répondre aux besoins de modernisation de la flotte, désormais à vapeur. En activité jusqu’en 2004, le plateau des Capucins a connu une incroyable réhabilitation : il est désormais un vaste pôle économique, touristique et de loisirs qui garde des traces de son passé industriel par la conservation des vastes volumes des ateliers et de certaines machines-outils emblématiques. Plan et documentations disponibles à l’accueil du forum. Un ticket permet de voyager en bus, en tram et en téléphérique. 


Vendredi 6 juillet

9h à 10h : La plénière Amphithéâtre B02 – 017A

La coopération des intelligences

La transition numérique se prolonge actuellement en une transition cognitive, le passage progressif de nos activités et de nos usages vers un quotidien où les systèmes d'intelligences artificielles sont à nos côtés pour renforcer nos capacités individuelles et collectives. Chaque semaine ou presque l'intelligence artificielle est à l'origine d'une nouvelle avancée, et soulève des enjeux forts. Le développement de l'autonomie des véhicules nous fait nous interroger sur l'acceptabilité d'un monde où des IA pourraient être rendues responsables d'accidents. Le monde algorithmé des réseaux sociaux nous fait prendre conscience de la difficulté à maîtriser ses données personnelles. L'idée d'une société où les citoyens seraient notés, et leurs capacités d'agir limitées par des décisions algorithmées, est en décalage avec l'actuelle impossibilité des IA à véritablement expliquer leur fonctionnement. Interrogés, les citoyens, comme les acteurs des entreprises, expriment plus de curiosité et de vigilance que de peurs vis-à-vis des IA, qui ne sont pas réellement envisagées comme en guerre contre nous ou susceptibles de nous remplacer. Elles vont en revanche modifier notre manière de travailler, être à l'origine de nouveaux emplois, et nécessité de se former à leur présence. Intelligences autres, elles nous font réfléchir à l'importance de la diversité des intelligences, humaines ou non, pour s'attaquer aux grands problèmes de notre époque. Si on veut bien choisir ce chemin, les IA nous aideront à mieux nous comprendre et à coopérer efficacement, à toutes les échelles de la société.
Conférencier : Aymeric Poulain Maubant, Nereÿs - conseil en prospective, stratégie & marketing - télécoms & internet - Finistère - Là où tout commence

10h à 10h30 : Pause-café Au centre-vie

10h30 à 12h30 : Les sessions

Session 1 : Favoriser les coopérations ouvertes en éducation – salle B03-133A

Co-apprendre, (Ouvrir la parole aux apprenants en format remix)
Dans de nombreux cas, les institutions gardent le contrôle sur les éléments clés de la formation. Nous explorerons ici différentes ouvertures nouvelles qui visent à ouvrir différentes facettes pour donner la parole aux apprenants. Les initiatives de classe renversée (où les apprenants écrivent le cours) se développent. Certains proposent une validation mutuelle des compétences entre étudiants au sein d’un cours. Lors du dernier Edumix, une proposition nommée Zapata, proposait d’ouvrir les établissements pour que chacun puisse partager ses savoirs. Les réseaux d’échanges réciproques de savoirs sont également des structures auto-organisées de partage de savoirs. Nous voudrions aussi échanger sur l’intérêt de permettre aux apprenants de proposer des retours sur les ressources éducatives qu’ils utilisent. Cela ne permettrait-il pas de contribuer à l’amélioration et à l’adoption des ressources éducatives libres ? Pour cette session favoriser les coopérations ouvertes en éducation, nous inviterons donc les porteurs d’initiatives à partager leurs expériences pour les mettre en résonance, et échanger ensemble à de nouvelles perspectives de coopération ouverte en éducation. Les exemples proposés ne sont nullement limitatifs, chacun étant invité à partager ses propres expériences pour favoriser la coopération ouverte.
Tous intervenant.e.s !

Session 2 : Culture ouverte : interconnexion des réseaux, des thématiques et des milieux – salle B01-010A

Création artistique et numérique
Retour sur des expériences artistiques concrètes menées par les 2 secteurs : quels points de convergence, d’accroches ou quelles sont les difficultés rencontrées par les artistes, les chercheurs et /ou innovateurs sur leurs projets
Animateur.rice.s : Janick Tilly et Frédéric Roy (Penn Ar Jazz)
Intervenants : Thomas Pachoud (projets CEA de Grenoble et le gant d’Ezra) et Cédric Huchet (Stereolux)

Session 3 : L’ouverture pour inclure – salle B03-036A

Comment partager ces principes à l’échelle d’un territoire. Suivez la check-list !
L’e-inclusion concerne des personnes et des institutions diverses et variées tant par leur secteur d’activités, que leur culture, que leurs méthodes de travail, que leur statut. Pour monter un projet, il faut connaître l’éco-système dans lequel il sera déployé. Construisons ensemble la matrice de cet éco-système.
Animatrice : Amandine Robin (CNFPT – Inset Angers)
Intervenant.e.s : Gilles Massini (Bordeaux Métropole), Yvan Godreau (Centre social de Chemillé) et Aurélie Le Gal (Le Département Morbihan)

Session 4 : Organisations ouvertes – salle B03-035A

Quelle qualité de vie au travail dans les 1/3 lieux ?
Comment assurer une qualité de vie au travail dans les espaces « tiers » (coworking, fablab…) ? Le propre d’un tiers-lieu est d’accueillir des publics très divers, et de leur offrir un environnement propice au travail, au développement de projet, et à la collaboration. Or veiller à l’environnement physique (espace café, ou espace de détente et de convivialité) ne suffit pas toujours à proposer des conditions optimales de travail. Toute activité, tout projet - même informels, même composés d’acteurs hybrides, même éphémères, même les moins hiérarchisés possibles - nécessite de l’organisation préalable, de la régulation, des formes de sécurisation, de l’encadrement. Gérer l’activité, même sans la prescrire, ça s’outille ! Un atelier qui fournira, à partir des retours d’expériences des participants, des outils et méthodes pour mieux gérer un 1/3 lieux.
Animatrices : Hélène Plassoux et Juliette Reerink-Boulanger (ARACT Bretagne).

Session 5 : Territoires ouverts – salle B03-134A

Vers la société civile qui s'organise seule ?
Les projets issus de la société civile sortiront-ils un jour de la bidouille? Oui, Non, difficile de répondre? Donnez votre avis sur https://frama.link/territoiresouvertsquestion3 et venez en discuter avec nous ! Les habitants d'un territoire peuvent-ils s'auto organiser ? Quel est l'environnement nécessaire ? Faut-il une masse critique ou limite ? Sans aller jusqu'à l'auto organisation, la civictech est l’usage de la technologie dans le but de renforcer le lien démocratique entre les citoyens et le gouvernement. Quelques-uns des projets à découvrir : Les Opérations libres, wiki territoire (Pays de Redon), Collectif des Garrigues (nord montpellierain), Co-workpic (presqu'ile de Crozon)
Animateur.rice.s : Hélène Maury (Nantes Métropole), Norbert Friand (Rennes Métropole) et Louis-Julien de la Bouëre (Tiriad)
Intervenant.e.s : Maryse Carmes (CNAM) et Manuel Ibanez (Collectif des Garrigues)

Session 6 : Plateformes ouvertes – salle B03-114A

Assembler des plateformes et redistribuer la valeur
Le modèle de plate-forme numérique le plus communément répandu propose un accès centralisé à un marché et se rémunère sur l’ensemble des échanges économiques facilités. Cette centralisation, parfois considérée comme une prédation, de la valeur semble contradictoire avec les opportunités de décentralisation des interactions qu’apporte le numérique. Les modes de coopération émergents révélant de nouvelles façons de créer et donc de partager de la valeur, cet atelier permettra de les répertorier et d’envisager la duplication de certains d’entre eux.
Animateur : Alexandre Bigot-Verdier (Mission Société Numérique)
Intervenants : Guillaume Compain (Plateformes en communs) et Julien Lecaille (La coop des communs)

12h30 à 14h : Repas Restaurant Administratif Kernevent ou retrait des paniers repas