Contrib:Badges numériques, compétences et Fab Labs

De Forum des Usages Coopératifs

Version du 25 juin 2016 à 03:15 par Vote (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Forum des usages, édition 2016

une contribution de Garon-Épaule Geoffroi

Présentation

Je possède plus de 10 ans d’expérience à titre de conseiller, chercheur, formateur en usages numériques et technologies collaboratives. Je me spécialise en design pédagogique et technologique de système de badge numérique (#Openbadges) au niveau du développement et la reconnaissance des compétences et des apprentissages. Je me passionne pour les stratégies d’innovation ouverte (communauté de pratique, Living Lab, Fab Lab) et pour la technopédagogie et l’apprentissage tout au long de la vie (littératie numérique). J’utilise des approches d’intervention multidisciplinaires (communication, design communautique, marketing, management et anthropologie). À titre d’expert et d’analyste, j’accompagne les décideurs et les praticiens du point de vue stratégique afin de développer des solutions numériques personnalisées et j'effectue une veille constante des tendances et pratiques innovantes.

Spécialisations : • Analyse d’affaires et planification stratégique • Analyse des usages et des technologies • Design pédagogique et e-learning • Management de l’innovation ouverte et codesign • Commercialisation Internet, Web 2.0 et médias sociaux • Formation et transfert de connaissances • Communication organisationnelle • Entreprise 2.0 et communautés de pratiques • Changement organisationnel et culture numérique

"Je m’intéresse au futur parce que c’est là qu’il va passer le reste de sa vie".

Description du projet

Badges numériques, compétences, living labs et Fab Labs

Je représente, à titre de vice-président du conseil d’administration, l’organisme Communautique, un Hub d’innovation ouverte dédié à l’apprentissage, la collaboration, la recherche et l’expérimentation en innovation sociale et technologique, situé au cœur du Quartier de l’innovation de Montréal, Canada.

À titre de « chercheur en résidence », je collabore à un projet de recherche intervention de développement et de reconnaissance des compétences via des badges numériques dans le laboratoire vivant (Living Lab) et le laboratoire de fabrication numérique (échoFab, premier Fab Lab homologué par le MIT au Canada) géré par l’organisme.

L’utilisation de micro-certifications et de badges numériques (digital badge) est une pratique émergente qui permet d’évaluer et de valoriser les compétences acquises en contexte formel et informel de co-design et d’améliorer la littératie numérique et l’intelligence collaborative des chercheurs, des praticiens et des citoyens. L’objectif principal de ce projet est de développer un système de certification facilitant la reconnaissance des compétences et des acquis développés par ses participants lors de ses activités de formation et de codesign. L'originalité de la recherche intervention est également qu'elle s'inscrit dans un contexte de démocratisation de l'accès aux technologies de pointe dans un Fab Lab, basée sur la culture émergente des « makers ». L'initiative tire ses forces de ce mouvement qui s'inscrit dans un réseau international des Fab Labs soutenu par le MIT, et également dans différentes initiatives telles que les projets de « Cities of learning ». Les ateliers de fabrication numériques en Fab Lab permettent de se familiariser à la théorie, aux connaissances, aux observations et aux démarches dans le cadre d'ateliers d'apprentissage de la modélisation 2D et 3D, de l'usinage sur machines-outils à commande numérique (impression 3D, découpe laser, etc.), d'utilisation de matériaux et de l'électronique, dans un contexte de fabrication numérique, en Fab Lab.

Membre du Laboratoire de communautique appliquée (LCA) de l’UQAM, j’interviens dans ce projet à titre d’expert en développement de système de badges numériques. Le volet recherche intervention a permis de soutenir l’élaboration et le design pédagogique de l’architecture de badges numériques à déployer en lien avec les référentiels de compétences en science et technologie présentes dans les ateliers de fabrication numérique en Fab Lab afin de modéliser des compétences et acquis pertinents à valoriser sous forme de badges. Nos travaux avaient aussi pour objectif d’assurer une certaine qualité des processus selon les meilleures pratiques. Pour ce faire, nous avons utilisé le "design communautique" (Harvey, 2014) qui est un nouveau champ de la communication appliquée qui propose une démarche originale (une méthodologie) pour le domaine du codesign, et ce, dans le contexte des organisations apprenantes et des villes intelligentes (e-services, applications en ligne, plateformes, communautés virtuelles, écosystèmes d’innovation) visant le changement social intentionnel. C’est une méthodologie générique pour analyser et designer des systèmes sociaux numériques et cyberphysiques. Dans ce champ d’intervention, les systèmes sociaux numériques sont des espaces communicationnels complexes dans lesquels divers types de sous-espaces sont générés et évoluent. C’est une façon de modéliser les nouveaux espaces collaboratifs et les systèmes sociotechniques. Par exemple, communauté de pratique, Living Lab, MOOC, Fab Lab, hub de créativité, portail d’entreprise, réseaux sociaux collaboratifs, segments socioculturels, espace de cotravail et de télé-travail, Internet des objets, Blockchain, DAO (Decentralized autonomous organization), etc. Ainsi le système de badges numériques a été analysé et créé comme étant un système social numérique.

Ainsi, dans ce projet, nous validons les démarches de création d’un référentiel de compétences du 21e siècle, l’expérimentation d’un nouveau design pédagogique (de STEM au STEAM), l’évaluation technologique des systèmes de gestion de badges numériques, l’utilisation du standard « Openbadge » développé par Mozilla, ainsi que les impacts de ce projet à l’interne de l’organisme et dans son écosystème au niveau de la valorisation des pratiques émergentes, de l’appropriation citoyenne des technologies collaboratives et du rôle des chercheurs dans ce type d’initiative.

Ressources