Session 2018/Plateformes ouvertes : Différence entre versions

De Forum des Usages Coopératifs

 
(5 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Coordination : Ville et Métropole de Brest (Ronan Pichon) / Mégalis (Muriel Chabert) / Mission Société Numérique (Alexandre Bigot-Verdier)''
+
'''<big>Coordination : Ville et Métropole de Brest (Ronan Pichon) / Mégalis (Muriel Chabert) / Mission Société Numérique (Alexandre Bigot-Verdier)</big>'''
------------
+
__NOTOC__
 
+
==Présentation ==
*'''Présentation :'''
+
 
    
 
    
 
Des espoirs de l'internet ouvert des débuts aux craintes qui apparaissent : neutralité du net, captation des données, comment retrouver la confiances dans des plate formes numériques ouvertes et collaboratives ?
 
Des espoirs de l'internet ouvert des débuts aux craintes qui apparaissent : neutralité du net, captation des données, comment retrouver la confiances dans des plate formes numériques ouvertes et collaboratives ?
La transparence des algorithmes, la maitrise des données, le partage de la valeur, le respect des utilisateurs sont les socles indispensables à des plates formes au service de leurs utilisateurs,
+
La transparence des algorithmes, la maitrise des données, le partage de la valeur, le respect des utilisateurs sont les socles indispensables à des plates formes au service de leurs utilisateurs.
 
Ces préoccupations ont permis l'organisation de collectifs de travail et d'usages qui s'interrogent et expriment la mise en  en œuvre de nouvelles plates formes responsables.  
 
Ces préoccupations ont permis l'organisation de collectifs de travail et d'usages qui s'interrogent et expriment la mise en  en œuvre de nouvelles plates formes responsables.  
 
Comment concevoir, animer et faire échanger des plates formes véritablement coopératives ?
 
Comment concevoir, animer et faire échanger des plates formes véritablement coopératives ?
Ligne 14 : Ligne 13 :
 
**Vendredi 6/07, 10h30-12h30 : Plate-formes d'assemblage
 
**Vendredi 6/07, 10h30-12h30 : Plate-formes d'assemblage
  
---------------------
+
==Construction de la session==
  
'''Construction de la session'''
+
===Mercredi 4 juillet - 10h30-12h30 : Concevoir une plate-forme ouverte : étapes et points de vigilance===
 +
* <u>''Description''</u> : Passer de l'idée à la réalisation , faire les bons choix au démarrage des projets de plate-formes afin d'en garantir leur ouverture et la sécurisation des données et des échanges
  
*'''Mercredi 4/07, 10h30-12h30 : Concevoir une plate-forme ouverte : étapes et points de vigilance
+
1. '''Une plate-forme qui répond à un besoin utilisateur'''
** Description
+
Passer de l'idée à la réalisation , faire les bons choix au démarrage des projets de plate-formes afin d'en garantir leur ouverture et la sécurisation des données et des échanges
+
  
1) Une plate-forme qui répond à un besoin utilisateur
+
Faire participer les futurs usagers/contributeurs/réutilisateurs aux spécifications fonctionnelles (mentionner le Design de services, atelier de co-conception, hackathon, etc)
faire participer les futurs usagers/contributeurs/réutilisateurs aux spécifications fonctionnelles (mentionner le Design de services, atelier de co-conception, hackathon, etc)
+
  
 
Points de vigilance : trouver des usagers représentatifs, selon les projets trouver l'équilibre entre bénéfice de la co-conception et le temps passé
 
Points de vigilance : trouver des usagers représentatifs, selon les projets trouver l'équilibre entre bénéfice de la co-conception et le temps passé
  
2) Une plate-forme ouverte  
+
2. '''Une plate-forme ouverte'''
 +
 
 
- Découper l'offre de services en fonction (modules), chaque fonction proposée doit pouvoir être interrogée par d'autres fonctions de la plate-forme ou des fonctions d'autres plate-formes = urbanisation
 
- Découper l'offre de services en fonction (modules), chaque fonction proposée doit pouvoir être interrogée par d'autres fonctions de la plate-forme ou des fonctions d'autres plate-formes = urbanisation
 
Ces fonctions doivent être mises à disposition et les conditions de mises à disposition doivent être définies et communiquées (contrats de services) = actions possibles (lecture, écriture), conditions (chiffrement, mot de passe), horaires, volumes), modalités (méthode d'échanges des données = exposition de webservices)
 
Ces fonctions doivent être mises à disposition et les conditions de mises à disposition doivent être définies et communiquées (contrats de services) = actions possibles (lecture, écriture), conditions (chiffrement, mot de passe), horaires, volumes), modalités (méthode d'échanges des données = exposition de webservices)
 +
 
- Mettre à disposition les données produites ou reçues
 
- Mettre à disposition les données produites ou reçues
  
 
Points de vigilance : performance de la plate-forme vis à vis des sollicitations, priorisation si besoin des fonctions à exposer, sécurisation des données (confidentialité, intégrité, disponibilité)
 
Points de vigilance : performance de la plate-forme vis à vis des sollicitations, priorisation si besoin des fonctions à exposer, sécurisation des données (confidentialité, intégrité, disponibilité)
  
3) Une plate-forme évolutive
+
3. '''Une plate-forme évolutive'''
Sappuyer sur des méthodes de gestion de projet et de développement dites "agiles" qui permettent une adaptation rapide de l'offre de services
+
 
= une équipe projet avec des objectifs validés et révisés régulièrement
+
S'appuyer sur des méthodes de gestion de projet et de développement dites "agiles" qui permettent une adaptation rapide de l'offre de services :
= une équipe représentative des usagers/contributeurs/réutilisateurs engagée dès la phase de conception pour tester et valider les développements
+
 
= un outil de développement et un langage de développement adaptés au mode agile  : modulaire, utilisant les standards,  
+
- une équipe projet avec des objectifs validés et révisés régulièrement
 +
 
 +
- une équipe représentative des usagers/contributeurs/réutilisateurs engagés dès la phase de conception pour tester et valider les développements
 +
 
 +
- un outil de développement et un langage de développement adaptés au mode agile  : modulaire, utilisant les standards,  
  
 
Points de vigilance : maintenir les compétences  
 
Points de vigilance : maintenir les compétences  
  
4) Une plate-forme pérenne
+
4. '''Une plate-forme pérenne'''
une phase expérimentale ou pilote pour tester la réponse aux besoins usagers et la faisabilité  technique mais aussi pour préparer le passage à l'échelle
+
 
au cours de la phase pilote, préparer le modèle économique associé à l'offre de services proposée, prenant en compte les dépenses et les recettes associées, sur plusieurs dimensions
+
Une phase expérimentale ou pilote pour tester la réponse aux besoins usagers et la faisabilité  technique mais aussi pour préparer le passage à l'échelle
Dépenses
+
au cours de la phase pilote, préparer le modèle économique associé à l'offre de services proposée, prenant en compte les dépenses et les recettes associées, sur plusieurs dimensions.
 +
 
 +
Dépenses :
 +
 
 
- fonctionnelle : maintenance corrective, réglementaire, évolutive, assistance aux usagers ,  
 
- fonctionnelle : maintenance corrective, réglementaire, évolutive, assistance aux usagers ,  
 +
 
- technique : hébergement, exploitation , support
 
- technique : hébergement, exploitation , support
 +
 
- communication : animation, prospection, publicité
 
- communication : animation, prospection, publicité
 +
 
Recettes : abonnements usagers, partenaires via publicité, réutilisateurs des données, subventions, ...
 
Recettes : abonnements usagers, partenaires via publicité, réutilisateurs des données, subventions, ...
  
 
Points de vigilance :  
 
Points de vigilance :  
**Intervenant(s) :
 
**Animateur : Mégalis
 
  
*'''Jeudi 5/07, 10h30-12h30 : Fonctionnement de vie d'une plateforme - Gouvernance et règles d'évolution - quelle place donner à la communauté?
+
*<u>''Animateur.rice''</u>: Muriel Chabert, Mégalis Bretagne
** Description
+
*<u>''Intervenant.e.s''</u> : Boris Séguy (Applicolis) et Sophie Houzet (SICTIAM et Ozwillo)
Ouvrir les plateformes n'est pas qu'un acte logiciel. Il s'agit avant tout donner une place "juste" à l'élément qui fait sa valeur : sa communauté.  
+
 
Si on considère que la plateforme est un outil au service de ses utilisateurs, alors il semble logique de s'assurer qu'ils ont le pouvoir de participer à la prise de décision importantes. Mais tous les utilisateurs doivent-ils avoir les mêmes droits ? Tous les statut juridiques et modèles économiques permetten-ils de décentraliser la gouvernance d'une  plateforme ?
+
 
 +
===Jeudi 5 juillet - 10h30-12h30 : Fonctionnement de vie d'une plateforme - Gouvernance et règles d'évolution - quelle place donner à la communauté ?===
 +
*<u>''Description''</u> : Ouvrir les plateformes n'est pas qu'un acte logiciel. Il s'agit avant tout donner une place "juste" à l'élément qui fait sa valeur : sa communauté.  
 +
:Si on considère que la plateforme est un outil au service de ses utilisateurs, alors il semble logique de s'assurer qu'ils ont le pouvoir de participer à la prise de décision importantes. Mais tous les utilisateurs doivent-ils avoir les mêmes droits ? Tous les statut juridiques et modèles économiques permettent-ils de décentraliser la gouvernance d'une  plateforme ?
 +
*<u>''Animateur''</u>: Alexandre Bigot-Verdier, Mission Société Numérique
 +
*<u>''Intervenant.e.s''</u> : Anne Le Chêne (Université du Nous) et Romain De Nève (Métropole Européenne de Lille)
 +
 
 +
 
 +
===Vendredi 6 juillet - 10h30-12h30===
 +
*<u>''Description''</u> : Le modèle de plate-forme numérique le plus communément répandu propose un accès centralisé à un marché et se rémunère sur l’ensemble des échanges économiques facilités. Cette centralisation, parfois considérée comme une prédation, de la valeur semble contradictoire avec les opportunités de décentralisation des interactions qu’apporte le numérique. Les modes de coopération émergents révélant de nouvelles façons de créer et donc de partager de la valeur, cet atelier permettra de les répertorier et d’envisager la duplication de certains d’entre eux.
 +
*<u>''Animateur''</u>: Alexandre Bigot-Verdier (Mission Société Numérique)
 +
*<u>''Intervenants''</u> : Guillaume Compain (Plateformes en communs) et Julien Lecaille (La coop des communs)
 +
 
 +
==Ressources==
 +
 
 +
* [https://docs.google.com/presentation/d/17UkQbrlifvTAfhqWCEaJStRzo4fvXUO22-Alxjs_uwI/edit?usp=sharing Présentation en slides]
 +
 
 +
===Prise de notes de Thomas Picouet ===
 +
 
 +
Gouvernance d'une plateforme
 +
 
 +
Comment inclure tous les usager-es sur une plateforme ouverte? (question cruciale car pas de plateforme sans communauté!)
 +
 
 +
Présentation de deux projets :
 +
* Jardinier-e-s du nous (encore à ses débuts) https://saison3.jardiniersdunous.org/wakka.php?wiki=PagePrincipale
 +
Anne Le Chêne. Université du Nous + MOOC sur la gouvernance partagée en coopération avec Colibris.
 +
 
 +
Positionnement : encourager et permettre la transition du "je" au "nous" dans le contexte des communautés apprenantes.
 +
 
 +
Différents acteurs :
 +
* Les jardinier-e-s : "toute personne qui cultive la coopération dans sa vie, au sein d'un ou plusieurs collectifs". Co-apprentissage pair-à-pair. Il faut croiser les savoirs.
 +
* Les compagnon-ne-s : "accompagnant, formatrice, facilitateur, superviseuse, médiateur, engagé-es dans une démarche de coopération tout en gardant son propre statut".
 +
* Les organisations partenaires : "organisation de l'ESS, Entreprise à mission, Collectivité territoriale, Établissement public.."
 +
 
 +
Gouvernance partagée qui "soutient l'émergence de nouveaux modèles contributifs et la diffusion d'une nouvelle culture de la coopération dans tous les champs de la société"
 +
 
 +
*Plateforme participative de la Métropole Européenne de Lille (MEL) https://participation.lillemetropole.fr/
 +
 
 +
Romain De Nève. MEL
 +
 
 +
Positionnement : concertation citoyenne pour des initiatives ascendantes. Provoquer et rendre possible l'investissement politique et la responsabilisation de la population locale.
 +
 
 +
Vocabulaire récurrent dans les deux approches, partage du même paradigme.
 +
 
 +
Quelques clefs pour la msie en place d'une gouvernance partagée :
 +
*se questionner :
 +
** qui sont les parties prenantes ?
 +
** comment le devient-on?
 +
** comment peut-on en sortir (est-ce possible?) et comment peut-on exclure de la communauté (est-ce possible?)?
 +
** comment "créer du nous"? se reconnaître? place de l'humain? -> organiser des moments de vie
 +
* processus de régulation des tensions
 +
* co-construction d'une charte (qui décrit des engagements à respecter). figée? évolutive? plutôt évolutive. mais quelles modalités donc?
 +
* cadre de sécurité
 +
* processus de décision. démocratique, oui, mais comment?
 +
 +
ATTENTION, le numérique est un outil. Quelle place pour la réflexion en amont? le "design de service"?
  
**Intervenant(s) :
+
Enjeux d'action ou de réaction pour la plateforme? Une plateforme n'est pas neutre. Avoir conscience du cadre imposé par la plateforme, par ses aspects techniques. Attention au "common-washing"
**Animateur : Alexandre Bigot-Verdier  Agence du numérique
+
  
*'''Vendredi 6/07, 10h30-12h30 :
+
Ok la plateforme permet la coopération des parties prenantes, mais y a-t-il une gestion coopérative de la plateforme en elle-même? Est-ce possible/souhaitable? Les citoyen-nes dynamiques porteurs d'initiatives peinent à les soutenir/développer ET adopter d'office une organisation horizontale. Certain-es se résignent à fonctionner verticalement pour que le projet puisse au moins exister. Compromis ou solution?
** Description
+
  
**Intervenant(s) :  
+
Débat sur l'outil utilisé dans le cadre de la participation citoyenne : libre contre open. Qu'est-ce qu'on entend par ces terminologies? Exemples concrets abordés : Decidim, Openpolitics. Lisibilité des algorithmes utilisés. Compréhensible par qui? accessible comment?
**Animateur :
+

Version actuelle en date du 9 juillet 2018 à 13:42

Coordination : Ville et Métropole de Brest (Ronan Pichon) / Mégalis (Muriel Chabert) / Mission Société Numérique (Alexandre Bigot-Verdier)

Présentation

Des espoirs de l'internet ouvert des débuts aux craintes qui apparaissent : neutralité du net, captation des données, comment retrouver la confiances dans des plate formes numériques ouvertes et collaboratives ? La transparence des algorithmes, la maitrise des données, le partage de la valeur, le respect des utilisateurs sont les socles indispensables à des plates formes au service de leurs utilisateurs. Ces préoccupations ont permis l'organisation de collectifs de travail et d'usages qui s'interrogent et expriment la mise en en œuvre de nouvelles plates formes responsables. Comment concevoir, animer et faire échanger des plates formes véritablement coopératives ?

  • Les matinées :
    • Mercredi 4/07, 10h30-12h30 : Concevoir une plate-forme ouverte : étapes et points de vigilance
    • Jeudi 5/07, 10h30-12h30 : Fonctionnement de vie d'une plateforme
    • Vendredi 6/07, 10h30-12h30 : Plate-formes d'assemblage

Construction de la session

Mercredi 4 juillet - 10h30-12h30 : Concevoir une plate-forme ouverte : étapes et points de vigilance

  • Description : Passer de l'idée à la réalisation , faire les bons choix au démarrage des projets de plate-formes afin d'en garantir leur ouverture et la sécurisation des données et des échanges

1. Une plate-forme qui répond à un besoin utilisateur

Faire participer les futurs usagers/contributeurs/réutilisateurs aux spécifications fonctionnelles (mentionner le Design de services, atelier de co-conception, hackathon, etc)

Points de vigilance : trouver des usagers représentatifs, selon les projets trouver l'équilibre entre bénéfice de la co-conception et le temps passé

2. Une plate-forme ouverte

- Découper l'offre de services en fonction (modules), chaque fonction proposée doit pouvoir être interrogée par d'autres fonctions de la plate-forme ou des fonctions d'autres plate-formes = urbanisation Ces fonctions doivent être mises à disposition et les conditions de mises à disposition doivent être définies et communiquées (contrats de services) = actions possibles (lecture, écriture), conditions (chiffrement, mot de passe), horaires, volumes), modalités (méthode d'échanges des données = exposition de webservices)

- Mettre à disposition les données produites ou reçues

Points de vigilance : performance de la plate-forme vis à vis des sollicitations, priorisation si besoin des fonctions à exposer, sécurisation des données (confidentialité, intégrité, disponibilité)

3. Une plate-forme évolutive

S'appuyer sur des méthodes de gestion de projet et de développement dites "agiles" qui permettent une adaptation rapide de l'offre de services :

- une équipe projet avec des objectifs validés et révisés régulièrement

- une équipe représentative des usagers/contributeurs/réutilisateurs engagés dès la phase de conception pour tester et valider les développements

- un outil de développement et un langage de développement adaptés au mode agile  : modulaire, utilisant les standards,

Points de vigilance : maintenir les compétences

4. Une plate-forme pérenne

Une phase expérimentale ou pilote pour tester la réponse aux besoins usagers et la faisabilité technique mais aussi pour préparer le passage à l'échelle au cours de la phase pilote, préparer le modèle économique associé à l'offre de services proposée, prenant en compte les dépenses et les recettes associées, sur plusieurs dimensions.

Dépenses :

- fonctionnelle : maintenance corrective, réglementaire, évolutive, assistance aux usagers ,

- technique : hébergement, exploitation , support

- communication : animation, prospection, publicité

Recettes : abonnements usagers, partenaires via publicité, réutilisateurs des données, subventions, ...

Points de vigilance :

  • Animateur.rice: Muriel Chabert, Mégalis Bretagne
  • Intervenant.e.s : Boris Séguy (Applicolis) et Sophie Houzet (SICTIAM et Ozwillo)


Jeudi 5 juillet - 10h30-12h30 : Fonctionnement de vie d'une plateforme - Gouvernance et règles d'évolution - quelle place donner à la communauté ?

  • Description : Ouvrir les plateformes n'est pas qu'un acte logiciel. Il s'agit avant tout donner une place "juste" à l'élément qui fait sa valeur : sa communauté.
Si on considère que la plateforme est un outil au service de ses utilisateurs, alors il semble logique de s'assurer qu'ils ont le pouvoir de participer à la prise de décision importantes. Mais tous les utilisateurs doivent-ils avoir les mêmes droits ? Tous les statut juridiques et modèles économiques permettent-ils de décentraliser la gouvernance d'une plateforme ?
  • Animateur: Alexandre Bigot-Verdier, Mission Société Numérique
  • Intervenant.e.s : Anne Le Chêne (Université du Nous) et Romain De Nève (Métropole Européenne de Lille)


Vendredi 6 juillet - 10h30-12h30

  • Description : Le modèle de plate-forme numérique le plus communément répandu propose un accès centralisé à un marché et se rémunère sur l’ensemble des échanges économiques facilités. Cette centralisation, parfois considérée comme une prédation, de la valeur semble contradictoire avec les opportunités de décentralisation des interactions qu’apporte le numérique. Les modes de coopération émergents révélant de nouvelles façons de créer et donc de partager de la valeur, cet atelier permettra de les répertorier et d’envisager la duplication de certains d’entre eux.
  • Animateur: Alexandre Bigot-Verdier (Mission Société Numérique)
  • Intervenants : Guillaume Compain (Plateformes en communs) et Julien Lecaille (La coop des communs)

Ressources

Prise de notes de Thomas Picouet

Gouvernance d'une plateforme

Comment inclure tous les usager-es sur une plateforme ouverte? (question cruciale car pas de plateforme sans communauté!)

Présentation de deux projets :

Anne Le Chêne. Université du Nous + MOOC sur la gouvernance partagée en coopération avec Colibris.

Positionnement : encourager et permettre la transition du "je" au "nous" dans le contexte des communautés apprenantes.

Différents acteurs :

  • Les jardinier-e-s : "toute personne qui cultive la coopération dans sa vie, au sein d'un ou plusieurs collectifs". Co-apprentissage pair-à-pair. Il faut croiser les savoirs.
  • Les compagnon-ne-s : "accompagnant, formatrice, facilitateur, superviseuse, médiateur, engagé-es dans une démarche de coopération tout en gardant son propre statut".
  • Les organisations partenaires : "organisation de l'ESS, Entreprise à mission, Collectivité territoriale, Établissement public.."

Gouvernance partagée qui "soutient l'émergence de nouveaux modèles contributifs et la diffusion d'une nouvelle culture de la coopération dans tous les champs de la société"

Romain De Nève. MEL

Positionnement : concertation citoyenne pour des initiatives ascendantes. Provoquer et rendre possible l'investissement politique et la responsabilisation de la population locale.

Vocabulaire récurrent dans les deux approches, partage du même paradigme.

Quelques clefs pour la msie en place d'une gouvernance partagée :

  • se questionner :
    • qui sont les parties prenantes ?
    • comment le devient-on?
    • comment peut-on en sortir (est-ce possible?) et comment peut-on exclure de la communauté (est-ce possible?)?
    • comment "créer du nous"? se reconnaître? place de l'humain? -> organiser des moments de vie
  • processus de régulation des tensions
  • co-construction d'une charte (qui décrit des engagements à respecter). figée? évolutive? plutôt évolutive. mais quelles modalités donc?
  • cadre de sécurité
  • processus de décision. démocratique, oui, mais comment?

ATTENTION, le numérique est un outil. Quelle place pour la réflexion en amont? le "design de service"?

Enjeux d'action ou de réaction pour la plateforme? Une plateforme n'est pas neutre. Avoir conscience du cadre imposé par la plateforme, par ses aspects techniques. Attention au "common-washing"

Ok la plateforme permet la coopération des parties prenantes, mais y a-t-il une gestion coopérative de la plateforme en elle-même? Est-ce possible/souhaitable? Les citoyen-nes dynamiques porteurs d'initiatives peinent à les soutenir/développer ET adopter d'office une organisation horizontale. Certain-es se résignent à fonctionner verticalement pour que le projet puisse au moins exister. Compromis ou solution?

Débat sur l'outil utilisé dans le cadre de la participation citoyenne : libre contre open. Qu'est-ce qu'on entend par ces terminologies? Exemples concrets abordés : Decidim, Openpolitics. Lisibilité des algorithmes utilisés. Compréhensible par qui? accessible comment?