Réseau des lieux de médiation, d'innovation numérique

De Forum des Usages Coopératifs

Version du 19 juin 2014 à 18:06 par Vote (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Organisé et animé par : Marie-Anne Wadia (DUI), Amélie Turet (DUI) et Pierre Perez (DUI)


« Une multitude d’initiatives permettent, dans les territoires avec le numérique, l'accès aux services publics, l'apprentissage et la création de projets. Des fertilisations croisées sont à imaginer pour faire émerger de cet écosystème une culture garante de progrès sociaux et économiques. »

Préalable

Dans le cadre des contrats de Plan Etat-Région 2014-2020, pour lesquels "le développement du numérique au travers du très haut débit et des usages numériques dans les territoires" est l’un des principes cadres de la contractualisation,

Dans le cadre l’Agenda 2020 de l’Union Européenne, et notamment, des opportunités qu’elle propose pour le développement du numérique sur les territoires (1), À la suite du rapport Lebreton commandé par la Ministre de l’égalité des territoires et celui du Conseil National du Numérique : "Citoyens d’une société numérique" demandé par la Ministre chargée de l’économie numérique qui révèlent avec insistance que le numérique est un levier de la croissance économique et de l’inclusion sociale dans les territoires,

Dans le cadre de la Mission parlementaire, animée par la DUI, visant à adapter le Service Universel des communications électroniques (2) pour le faire évoluer vers une réelle stratégie de développement de l’accès, (plan France Très Haut débit) et avec la présence, partout sur le territoire, de lieux de médiation numérique ouverts à tous,

Et dans la perspective de la création prochaine, en mai prochain d’une Agence Nationale du Numérique regroupant la Mission du Très Haut Débit, les membres de la Délégation aux Usages de l’Internet (DUI) et les équipes de la " French Tech "


Objet de l’atelier

Cet atelier permettra d’initier une réflexion collective, visant à proposer la création d'un nouvel emblème fédérateur des lieux de médiation numérique dans les territoires et qui pourrait se poursuivre dans le cadre d'une consultation plus large. Ainsi, il sera possible, dans une approche de démocratie collaborative, de :

I- Définir les critères caractéristiques de cet emblème fédérateur qui vise à :

  • Identifier, de reconnaitre (donner de la visibilité) des acteurs proactifs du numérique, ancrés dans leurs territoires qui s’appuient sur la coopération et l’intelligence collective pour favoriser, dans une perspective d’intérêt général, l’émergence de nouvelles richesses économiques, culturelles, cognitives écologiques, et sociales ;
  • Fédérer et de densifier un tissu local d’espaces de médiation numérique et d’espaces partagés, multifonctionnels et flexibles disposant d'une réelle capacité d'animation et de mutualisation.

Les structures susceptibles d'adhérer au règlement d'utilisation de ce label pourront notamment émaner d’Espaces Publics Numériques (EPN) ou d'autres services de la médiation numérique, tels les incubateurs ou couveuses, les FabLabs, les InfoLabs, les Medialabs, les Médiathèques, les espaces de co-working, les Tiers-Lieux Open source, les Relais de Services Publics, les Missions locales, les Maisons de service public, et tout espace informel investi dans le déploiement d’une activité qui favorise, grâce au numérique, l’innovation sociale et économique.

Ces critères d’obtention du label pourraient notamment être liés à l’accueil public, au soutien du développement local, à l’accompagnement et à la formation, au soutien des populations défavorisées, un fonctionnement de type « démocratie participative », un principe de démarche collective et de fertilisations croisées, à l’ergonomie et à l’accessibilité.


II- Définir des mesures (avantages, outils, …) de nature à accompagner le déploiement de ce label, comme par exemple :

- le lancement d’un concours pour choisir la dénomination du label,

- une plateforme dédiée à la promotion du label intégrant un méta-annuaire géolocalisé des lieux de médiation numérique,

- un espace dédié au partage de contenus « ouverts » en ligne,

- une proposition de base de données d’« Open API », dispositif de « financement participatif »,

- un fonds financier de solidarités numériques dédié, dans le cadre d'appels à projets thématiques au soutien du développement des lieux de médiation numérique (financement PPP - Public,Privé,Population),

- un espace dédié à l’utilisation de monnaies numériques, sociales et éco-citoyennes,

- des accords de coopération entre les acteurs de l'utilité sociale et du secteur marchand,

- des rendez-vous d'information mensuels sur les chaînes de télévision locales et Internet,

- une charte d’éthique et de civilité au service de la création responsable,

- des ressources éco-responsables (Ordi 2.0),

- l'obtention d’agréments formation professionnelle, culture, éducation associés au label,

- un évènement annuel à l’instar de la Fête d’Internet,

- etc.


1 - les fonds structurels Européens sont des terreaux favorables au développement du numérique dans les politiques publiques des territoires

2 - téléphonie fixe, annuaires et renseignements téléphoniques et publiphonie