Lestaxinomes.org

De Forum des Usages Coopératifs

Version du 5 avril 2012 à 14:41 par Antony (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

« La taxinomie est la science qui a pour objet de décrire les organismes vivants et de les regrouper en entités appelées « taxons » afin de les identifier puis les nommer, et enfin les classer. »

Wikipédia


L'association « les petits débrouillards Bretagne » porte le projet «Les Taxinomes» et plus particulièrement le développement d'une application pour téléphone mobile intelligent (Smartphone).

Ce projet vise à développer une application pour téléphone mobile. Les études récentes montre que de plus en plus d'usagers et particulièrement la jeunesse accèdent à internet via leurs téléphones maintenant dotés de capacités multimédia (GPS, photo, son, vidéo,...). Aussi les petits débrouillards ont soumis ce projet à la DUI (Délégation aux Usages de l'Internet – mission inter-ministérielle ) dans le cadre de l'appel à projet européen « proxima mobile » qui a retenu l'attention de l'ensemble du jury ainsi que le soutien du pays de Brest et de la région Bretagne, du département des Côtes d'Armor et de la fondation Nature et Découverte.

Allons voir

La galaxie de sites webs en lein avec le site lestaxinomes.org

  • Le site initial qui est la création du squelette libre repris pour réaliser les taxinomies : Géodiversité
  • Un autre site dérivé : TrekTic

De quoi s'agit-il ?

Les Taxinomes.org est un site web2.0 qui a pour objectif d'impliquer les habitants d'un territoire dans l'observation de la nature et de toutes les formes de vie. Il s'agit avant tout d'un site pédagogique et ludique qui sensibilise aux concepts scientifiques récents de la biodiversité. Il permet de réaliser un inventaire multimédia et géolocalisé de la biodiversité.

L'innovation ?

Ce site web est innovant à plus d'un titre :

  • C'est un site de sciences, qui sont encore trop rares sur le web.
  • Il permet aux internautes d'être acteurs de la construction de leurs connaissances.
  • Il incite à utiliser internet mais plus encore à s'intéresser à son territoire, le valoriser, le comprendre.
  • Son ergonomie est poussée au point que même des enfants peuvent s'en servir.

L'intérêt du projet :

développer une application mobile pour le site « Les Taxinomes » (qui propose un inventaire participatif de la biodiversité) permettant à toute personne francophone de se sensibiliser à la nature et la biodiversité en enrichissant une base de médias collaborative.

Un Collectif :

Armel Menez (Maison des minéraux de Crozon, sites web « Territoire Sonore » et « Géodiversité » - le site mère des Taxinomes), Louis-Julien de la Bouère (CDR- pays de Brest), Quentin Drouet (dévellopeur de MédiaSPIP), Bruno Bergot (développeur web) et Antony Auffret (les petits débrouillards Bretagne, sites web « Les Taxinomes », Wikidébrouillard (7 millions 500 milles pages vues), « Le portail des explorateurs ») constituaient le collectif initial.

Contexte et projet

Internet et les smartphones : Les dernières études sur les usages du téléphone mobile par les jeunes montrent que c’est leur principal outil d’accès à l’internet, le public jeune est une des cibles particulière du projet. L’application s’adresse également au public familial pour aider les parents à découvrir l’environnement et la biodiversité de leur territoire. Ainsi lors d’une sortie dominicale en famille, parents et enfants peuvent jouer à identifier les formes de vie, à les prendre en photos et les poster sur le site web « Les Taxinomes » où ils seront identifiés par eux même ou d’autres participants au projet. Enfin, les cadres éducatifs organisés sont également concernés par cette application : les écoles, les centres de loisirs, les animateurs natures peuvent utiliser cette application pour collecter des formes de vie, sans les prélever dans l’environnement, et compléter cet inventaire.

Le projet « Les Taxinomes » se place entre les néophytes (étymologiquement « nouvelle plante ») et les amateurs éclairés. Il vise à mettre le pied à l'étrier ceux qui sont éloignés de ces connaissances en fonctionnant comme une passerelle.

Pour cela il s'appuie sur l'environnement quotidien des usagers :

  • La plupart des personnes possèdent aujourd'hui un appareil photo numérique capable de réaliser des vidéos : que ce soit un appareil photo de poche ou même un téléphone portable !
  • L'accès à internet se fait à la maison, dans les espaces publics numériques ou même par téléphone.
  • La biodiversité s'observe au quotidien dans la maison, dans les rues des villes et bien sur à la campagne, au travail, en vacances, en balade,...

En s'adressant au plus grand nombre, en favorisant la participation dans un esprit ludique, en favorisant l'expérience individuelle et collective, le plaisir de la découverte, en partant de l'environnement quotidien des personnes, Les Taxinomes fonctionne comme une passerelle vers une connaissance plus structurée, plus scientifique de la nature et de la biodiversité.

Le site + l'application Taxinomes visent à vulgariser de manière simple et accessible, plusieurs concepts majeurs indispensable à une compréhension juste des enjeux liés à la biodiversité :

  • Montrer la variabilité des individus au sein d'une même espèce (diversité génétique et des populations).
  • Montrer la diversité des écosystèmes, des cortèges de formes de vie vivants en inter-dépendance.
  • La classification phylogénétique classe les formes de vie par rapport à ce qu'elles sont, par rapport aux organes et aux gènes qu'elles possèdent. De plus, cette classification est le reflet des processus qui ont amenés à la diversité des espèces, elle retrace donc l'histoire de l'évolution et les liens de parenté entre espèces.

Les trois parties du projet : Allier un outil numérique complémentaire de l'existant avec un programme d'animation sur le territoire.

  • Animer le territoire.
  • Développer une application pour smartphones : Les Taxinomes.
  • Servir l'intérêt général : doter le logiciel libre « SPIP » de capacités à être utilisé en mobilité.

Les deux phases :

  • Le développement logiciel.
  • L'animation du territoire.